GOINGWEST

Le Webzine du Projet52

 

Anse de Roche, réputée pour l’observation de bélugas est au pied de notre habitation. Si, si ! Tous les jours, les yeux rivés sur le Fjord du Saguenay chacun de nous espère voir ces petites baleines blanches depuis notre chalet … Mais rien. Toujours rien !

Principalement visibles dans les eaux arctiques, il semble y avoir une population de 900 bélugas dans le fleuve du Saint-Laurent. 

Alors que nous balayions le fleuve de gauche à droite sans trop savoir ce qu’il faut chercher, c’est Melle qui, lundi dernier, à Tadoussac sur la Pointe de l’Islet, entre eau douce et eau salée a vu le premier béluga. Surprise elle a respiré un grand coup : « Là, là ! Il est juste en là » en pointant vers l’immensité du fleuve. Quelque secondes plus tard, équipés d’une paire de jumelles Juliette, Nicolas et moi avons eu la chance d’enfin observer des bélugas à notre tour ! Leur couleur blanche les rend visibles à grande distance. Un instant plus tard, Juliette tourne la tête et c’est un phoque qui nageait sous nos yeux ! C’était incroyable. 

Les bélugas étaient relativement loin, la nuit commençait à tomber et je voulais profiter pleinement de cet instant magique, je n’ai donc que très peu d’images. 

Je ne désespère pas de voir aurores boréales et baleines (qui sont en nombre important icitte) !

 

Quebec City

J’ai eu le privilège de découvrir Québec avec la plus sympathique des familles américaines. Tara, Nat et leurs enfants me rejoignent le temps d’un week-end dans l’une des plus vieilles villes d’Amérique du Nord.

À quelques heures de route de leur domicile, Quebec est pour eux un bijou !

Rues étroites et pavées … Pour moi, c’est familier ; pour eux, c’est incroyable !

Trois jours dans la vieille ville, nous visitons : Musée de la Civilisation, Musée de la Place Royale, Château Frontenac, Funiculaire, quartier du Petit Champlain, Citadelle de Quebec, Fortification de Quebec, Chutes de Montmorency … 

Nous nous installons à une terrasse et de dégustons un café, ça avait quelque chose de très européen … de parisien ! Ça leur a plu !

J’en ai profité pour revoir ma cousine Loriane et son copain Sina que je n’avais pas revus depuis Montréal.

Un moment super sympa dans un restaurant agréable, autour d’une spécialité française : la crêpe !

Encore un chouette moment partagé.  

Citadelle de Quebec

Chateau Frontenac

Chutes de Montmorency

 

Des cabanes dans les arbres et des bulles depuis lesquelles on verrait les étoiles filantes !

Comme je vous le disais lors dans ma Newsletter d’Avril, j’ai décroché mon premier emploi au Canada.

Chez Canopée Lit

 

Entre Québec et Tadoussac, nous longeons le Saint Laurent sur la route 135 et traversons l’Ange Gardien, Sault-à-la-Puce, La Miche, La Malbaie, Port-au-Persil, Saint-Louis-du-Ha!  Ha!, Port-aux-Quilles. La route, vallonée, est somptueuse. … il faut 5 heures de bus et une petite traversée en ferry, sans compter l’imprévu : 2 heures de panne au milieu de nulle part. Je suis déposée au dépanneur de Tadoussac et c’est Claire, mon employeur, qui vient me chercher. Je suis épatée des paysages que nous traversons.

Enfin arrivée dans cet endroit dont je n’avais vu que des photos sur Internet, je rencontre au fil de l’après midi, les fabuleuses personnes avec qui je vais partager les prochains mois à Sacré Coeur. Stagiaires, Wwoofers, PVTistes : nos statuts sont aussi variés que nos parcours mais nous avons en commun le goût du voyage et de l’aventure. Le premier soir, autour d’un feu de camp préparé par nos employeurs, une bonne « broue » à la main (bière) des rires complices fusaient déjà. La promesse d’une bien belle saison estivale.

Dès le lendemain, on rentre dans le dur ! C’est juste la fin de l’hiver et seulement 4 logements sur 10 sont ouverts : l’occasion de prendre le rythme, se repérer dans la foret, reconnaitre les cabanes et les clés .. Toute une organisation. 

Ici, je suis responsable balais/aspirateur/lingettes : j’occupe le poste de femme de chambre le matin et plieuse de draps et serviettes l’après midi. Mes premiers jours sont approximatifs. Normal.

En revanche, « mes » couloirs sont de magnifiques sentiers forestiers et je vais de cabane en cabane en voiturette de golf. La foret boréale bourgeonne doucement et reprend vie et, sur le chemin je croise écureuils, oiseaux, lièvres, les points de vue sur le Fjord du Saguenay sont magnifiques ... Vous pensez qu’on peut faire mieux ?

Les bulles ont été installées il y a quelques jours et les premiers clients à en profiter … ça sera peut-être nous ! Avant de commencer la saison, Jérémie et Claire nous ont invités à « tester » les bulles. On a dû mettre une demie-seconde pour accepter !

Imaginez-moi en train de m’endormir sous les constellations … ou mieux, une aurore boréale de basse latitude*  .… Mais ça c’est une autre histoire !

 

*(http://www.authentikcanada.com/blog/2010/09/21/aurores-boreales-ou-et-quand-les-observer/)

 

Le métier qui rentre, j'ai commencé très fort !  Ma première semaine a été exceptionnelle : j’ai réussi à

• embourber la voiturette de golf

• rentrer dans une cabane sans frapper

• et à perdre l’embout de mon aspirateur en pleine forêt … 

 

J’ai réalisé les photos culinaires de la carte de Canopée Lit. Ici on propose : Salade, BLT, Shortbread, Café gourmand, mousse au chocolat .. 

Préparé par Juliette D.